Inscription aux Newsletters

bouton inscription news

 

Espace Membre

Nos Tarifs

tarif

Bon cadeau

boncadeau

La première exposition que CroquezNous organise à la Fondation Chantal de Hemptinne

Flyer la dame de CroquezNous

La Dame de CroquezNous (Corinne Pitet)

Croquée par Jean Pirlot (www.jeanpirlot.be)

Exposition du 22 septembre au 21 octobre 2018

Vernissage le 22 septembre 2018 à partir de 18h.

Fondation Chantal de Hemptinne : Rue de la station 25A à 7864 Deux-Acren

Flyer Fondation

Décor : Fondation Chantal de Hemptinne
L'artiste : Jean Pirlot
La Belle Dame : Corinne Pitet
Scripte : Nathalie dite la "Ketje de Wavre"

Belle Dame
L’artiste prend place dans l’univers où tout est possible.
Il installe son matériel : crayons fusains papiers couleurs.
Son esprit voyage en attendant l’arrivée de la Dame
La voici, elle arrive de son voyage
portant encore ses bagages.
Séance tenante, la Dame se place dans son univers.
Son esprit virevolte encore et toujours.
L’artiste se pose et observe.
Son esprit capte les milles facettes de la Dame :
Vite quelques traits de crayons noirs pour soutenir l’expression des yeux.
Les feuilles volent.
L’air devient léger.
La Dame se pose.
Elle se débarrasse de sa chrysalide.
Elle déploie ses ailes encore très maladroite.
Attiré par les ombres et lumières,
l’artiste se lève tourne et tourne autour de la Dame.
L’artiste est emporté par cette frénésie d’écriture qui lui est propre,
Ses yeux captent l’ensemble puis se focalisent sur un détail.
L’artiste fait crisser les bâtonnets noirs.
Les feuilles jonchent le sol.
Le vent souffle.
Se levant vers la lumière, elle devient Belle Dame.
Présente et sans artifice,
La belle Nymphalidae réveille enfin ses couleurs.
L’artiste se laisse guider.
Les crayons papillonnent à travers l’être et l’esprit.
Les couleurs de la robe se font plus intenses.
L’oeuvre nous dévoile avec caractère une belle Nymphe
Dans son univers où tout est encore possible.
Séance finie,
La Belle Dame repart dans ses voyages.
Le jour.
L’artiste rêve et crée en corps.
La nuit.

Texte de Nathalie Lequenne